Electrochocs : « TORTURE », « MORT » et « FRAUDE MEDICALE »

« En Italie, où « ECT » a commencé il y a plus de 62 ans, « ECT » a presque été aboli.
Italie du Nord « interdit les ECT sur les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées »
« PERSONNE NE DEVRAIT TOLÉRER LES 100 000 DÉCÈS DES THÉRAPIES ECT »
Notre mère a reçu la thérapie électrique convulsive (ECT) il y a 46 ans,et elle souffre encore des cauchemars et des souvenirs douloureux de la «barbare»les traitements qui lui ont été donnés. Maintenant, cette même procédure, sous un différentGuise a été forcée de nouveau contre elle, contre son consentement et ses trois fils qui sont ses tuteurs légaux et n’ont aucun droit légal d’arrêter cette thérapie choquante.
Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s